Biographie

Kemit est un artiste pluridisciplinaire  à la fois, auteur, compositeur, interprète, juriste, poète et écrivain. Il contribue  au quotidien à l'émancipation de l’art et de la culture avec les armes qu’il a entre les mains. 

A son actif, il a deux albums musicaux et deux livres. Ces dernières années, il a eu à se produire en concert live dans plusieurs pays à travers le monde et a participé à de nombreuses rencontres nationales et internationales. 

Dans le domaine de la musique, il a participé à plusieurs Festivals internationaux dont Festival International de Jazz de Saint Louis en 2015, le Festival Rythmes et formes du monde, Festival Ouaga Hip Hop, La Biennale Internationale des Arts de Dakar, Le Festival des Art Nègres, le Festival des cultures urbaines, l’Afrique c’est Chic World Fest, AIM Festival au Nigeria... Il s’est régulièrement produit sur la scène du Théâtre de Verdure de l'Institut Français de Dakar, mais aussi aux Goethe Institut (Dakar, Ouagadougou, Abidjan); dans le cadre de la journée de la Francophonie, pour la célébration des 60 ans du traité de Rome et  à Paris en France. 

Son premier album " BILIME ", sorti  en 2017 a été  présenté dans 9 pays africains pendant des concerts et de Festivals : son tout dernier album " Azania " qui contient plusieurs collaborations internationales avec des artistes de renom à l’instar de la chanteuse de jazz Franco-Sénegalaise “Awa Ly” ;  la chanteuse de Folk “ Irma “ et la légende de la musique sénégalaise Souleymane Faye. Cet album est sorti en décembre 2018 et a déjà été présenté au Nigeria, au Bénin, en Côte d’Ivoire , au Sénégal et plus dernièrement à Paris en France.

L’album est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légales (Itunes, Deezer, Spotify…) et sur le site de l’artiste

De son patronyme "Franck Mboumba", à mi-chemin entre tradition et modernité, Kemit a été bercé dès sa tendre enfance par la richesse culturelle des monuments de la musique africaine et du rap Old School.  C’est d’ailleurs pourquoi la musique  à texte a beaucoup de sens pour lui,  il le résume à travers  : "Écrire c’est joindre l’utile à la syllabe". 



En hommage aux lagunes de ses origines qui prennent vit dans son Gabon natal, ce lyriciste a décidé d’ajouter à "Kemit " le surnom  "le Guerrier Bantu". 


La presse en parle...